Vous êtes ici Acceuil Notre Blog

Bienvenue sur le blog de MALI-LOGICIELS :

Page: 1 2

Les Derniers articles :

Facebook : piratage en cours sur le réseau social, méfiez-vous de vos amis !

Vous avez reçu un lien étrange d’un de vos contacts Facebook aujourd’hui ? Restez-vigilants : vous pourriez bien être la cible d’une nouvelle tentative de piratage. Pour subtiliser votre mot de passe sur le réseau social, les pirates se font apparemment passer pour vos amis Facebook. Comment procèdent-ils ? Comment repérer les tentatives de piratage ?
Pour endormir la méfiance de leurs cibles, les pirates se montrent parfois très inventifs. Les tentatives de phishing se font en effet de en plus sophistiquées. Dans de nombreux cas, les cybercriminels usurpent l’identité d’un de vos amis, ou d’un de vos contacts. Comme le relatent nos confrères de AccessNow, ils sont même parvenus à usurper le compte de vos amis de confiance Facebook. La prudence est donc de mise, même si le message provient de votre meilleur ami ou de votre sœur !
Facebook : comment les pirates se font passer pour vos amis?
Plusieurs utilisateurs Facebook ont en effet reçu des messages étranges de la part de leurs contacts Facebook Messenger. Comme le mentionnent différents témoignages, vous allez d’abord recevoir un message contenant une vidéo à votre effigie. Pour vous pousser à cliquer sur la vidéo, un nombre de vues hallucinant est même ajouté à l’image.

Comme le montre les captures d’écran ci-dessus, si vous cliquez sur la vidéo, les pirates vont vous demander votre identifiant et votre mot de passe. Vous ne vous douterez pas une seule seconde que cette fenêtre n’a pas été générée par Facebook. Une fois en possession de votre mot de passe, les pirates vont transmettre le même type de messages à vos contacts.

Selon le témoignage d’un des utilisateurs victime de ce piratage, contraint de changer son mot de passe, la tentative de hacking viendrait directement des USA. Quoi qu’il en soit, restez prudents et méfiez-vous des messages inhabituels en provenance de vos contacts. Avez-vous reçu un de ses messages malveillants sur Facebook ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaires.


Cet article a été écris par FLORIAN BAYARD,le 31/01/2018 22h11min36s

Laisser un Commentaire ou Voir les Commentaires existants

Comment savoir si votre telephone portable est dorigine ou non ?

Comment savoir si votre téléphone mobile est origine ou non ?
Taper le code suivent * # 06 # suivant sur votre mobile et le nombre d’identité internationale d’équipement mobile apparaît. C’est un numéro de série de 15 chiffres.
Le nombre pourrait être comme ci-dessous:
3 6 9 3 9 5 0 1 2 3 5 5 6 7 8

Ensuite vérifiez les 7èmes et 8èmes chiffres:

  • SI la septième et huitième chiffres sont 02 ou 20 cela signifie que votre téléphone cellulaire a été assemblé sur le marché gris, qui est très mauvaise qualité.

  • SI la septième et huitième chiffres sont 01 ou 10 cela signifie que votre téléphone cellulaire a été fabriqué en Finlande, qui est très bonne qualité.

  • SI la septième et huitième chiffres sont 00, cela signifie que votre téléphone cellulaire a été fabriqué dans l’usine d’origine et si la meilleure qualité de mobile .

  • Si le septième et huitième chiffres sont 08 ou 80, ce qui indique que votre téléphone cellulaire est fabriqué en Allemagne dont la qualité est juste.

  • Si le septième et huitième chiffres sont soit 30/03 ou 04/40, ce qui indique que votre téléphone est fabriqué en Chine, mais la qualité est bonne. Mais moins bon que 00, 01 ou 10.

  • Si le septième et huitième chiffres sont 05 ou 50, ce qui indique que votre téléphone cellulaire est fabriqué soit au Brésil ou Etats-Unis ou la Finlande.

  • Si le septième et huitième chiffres sont 06 ou 60, ce qui indique que votre téléphone cellulaire est fabriqué soit à Hong Kong ou en Chine ou au Mexique.

  • SI la septième et huitième chiffres sont 13, cela signifie votre téléphone cellulaire a été assemblé en Azerbaïdjan qui est très mauvaise qualité et dangereux pour la santé.


  • Laisser un Commentaire ou Voir les Commentaires existants

    Comment éliminer tous les virus de son smartphone Android ?

    Les smartphones font aujourd’hui partie de notre vie quotidienne. Ces appareils sont utilisés partout, pour tout, et par tout le monde. Malgré les nombreux avantages qu’ils apportent dans notre manière de vivre, ces appareils présentent incontestablement des vulnérabilités auxquelles les hackers exploitent et génèrent d’importantes sommes d’argent.
    Sécuriser son téléphone de ces vulnérabilités signifie sans doute protéger sa vie privée.

    Dans cet article, je vais vous montrer étape par étape comment savoir si votre Smartphone Android est infecté par un virus Android, comment s’en débarrasser une fois infecté et comment s’en protéger efficacement.

    N.B: Dans tous l’article, je vais utiliser le terme virus afin de désigner tous les types de malwares.
    Top 5 des Malwares détecté sur Android

    Afin de mieux comprendre les menaces pour Android, je partage avec vous les 5 malwares Android utilisé par les pirates informatiques.

    1 : Andr/PJApps-C, représente 63% des détections

    Il s’agit d’applications, souvent payantes, ayant été piratées et redistribué. Ces apps ne sont pas forcément malveillantes, mais sont illégale.

    2 : Andr/BBridge-A (ou BaseBridge), représente 8,8% des détections

    Il utilise une faille permettant une élévation de privilèges pour installer d’autres applications malveillantes sur un appareil Android, et transmet des informations personnelles de l’utilisateur à un serveur HTTP. Ces applications permettent d’envoyer des SMS surtaxés ou de s’abonner à un service payant à son insu.

    3 Andr/Generic-S, représente 6,1% des infections

    C’est un adware (logiciels espions à but publicitaire) qui renferme un réseau publicitaire intempestif capable d’afficher des annonces hors app en plein ecran sans que l’utilisteur ne l’y ai autorisée.

    4 Andr/BatteryD-A (ou Battery Doctor): représente 4% d’infections.

    Le malware est sous forme d’une application bidon « Battery Doctor » qui a vocation à allonger la durée de vie de la batterie. En réalité, elle siphonne les informations personnelles de l’utilisateur, et les utilise pour afficher énormément de publicités.

    5 Andr/DrSheep-A ( ou Droidsheep) , il représente 2,6% des infections.

    Vous vous souvenez de Firesheep ? Cette extension Firefox est capable de sniffer le réseau local et d’intercepter les sessions qui trainent, permettant de se connecter à un site (comme Facebook) sans avoir besoin de connaitre le mot de passe associé au compte. Et bien, le malware Andr/DrSheep-A est une version similaire baptisée Droidsheep pour Android. Le malware permet à un hacker de pirater compte Facebook, Twitter et LinkedIn de l’utilisateur.

    Le reste des 15% d’infections est réparti entre tout un zoo de malware divers, dont plusieurs chevaux de Troie se faisant passer pour le navigateur Opera ou des services de mise à jour.
    Comment savoir si votre smartphone Android est infecté ?

    Les virus Android sont difficiles à détecter pour un utilisateur lambda, car les hackers apprennent à dissimuler leur activité. Heureusement, il existe quelques astuces qui peuvent vous alerter d’une éventuelle infection sous Android.
    Une consommation Internet anormalement élevés

    Certains virus Android augmentent la consommation de données Internet en forçant votre Smartphone à se connecter à de multiples reprises à un site Web, à cliquer sur une publicité, à télécharger des fichiers volumineux ou à envoyer des messages.

    Pour vérifier la consommation d’internet de votre téléphone, je vous conseille de télécharger l’application My Data manger. Apres 24h, lancer l’application, choisissez Application et défiler l’écran pour identifier les applications qui consomment le plus et que vous n’utilisez jamais.
    Si par exemple, vous voyez une consommation de donnés anormale par Google play ou autre application inconnu alors sachez que vous êtes infecté.
    Présence d’applications non voulues

    Certains virus Android téléchargent des applications sur Google Play a votre insu. Il faut donc se méfier si des applications inhabituelles apparaissent sur votre Smartphone.

    Pour cela, aller dans Paramètres -> Applications et défiler l’écran pour identifier toutes ces applications mystérieuse qui se sont installées toutes seules. Sélectionnez une par une et faites désinstaller.
    Publicités indésirables :

    Si des fenêtres pop-up et d’autres types de publicités intempestives dépassant le comportement normal d’une application peuvent indiquer qu’un virus Android s’est probablement installé sur votre Smartphone.
    Factures anormalement élevées :

    Certains Malware Android envoient automatiquement des SMS à des numéros surtaxés et cela a un impact directement sur le montant de votre facture. Certains Virus Android envoient des messages de manière sporadique, par exemple une fois par mois, afin de ne pas éveiller vos soupçons.
    Une lecture approfondie de votre facture peut vous aider à savoir si votre appareil est infecté.
    Comment se débarrasser d’un virus Android :

    Dans le cas d’une infection, la première chose à faire pour éliminer ces virus Android, consiste à télécharger et installer l’antivirus Lookout depuis Google Play.

    Lancez l’application et commencez par entrer votre adresse Gmail et votre mot de passe. Une fois enregistré. L’application va lancer un scan complet de votre appareil Android .
    Des notifications apparaissent loursqu’un virus Android est détecté. Lookout vous propose de le supprimer en appuyant sur le bouton Uninstall / Désinstaller.

    lookout-resulat-positive
    Pour repasser un scan complet, appuyez sur Sécurité dans le menu d’accueil puis sur le bouton Analyser maintenant (Scan now). Un rapport détaillé, application par application vous sera rendu.

    Remarque:
    Si vous n’avez pas des données important sur votre téléphone, vous pouvez restaurer votre Smartphone. C’est un moyen immédiat pour vous aider à se débarrasser des virus de téléphone portable est de restaurer votre téléphone aux paramètres d’usine.
    Comment protéger son Smartphone Android :

    Lorsqu’un de ces symptômes apparaît, le mal est déjà fait. Mieux vaut donc prendre dès à présent quelques précautions :

    Installer un antivirus. Voici les 5 meilleurs antivirus pour Android. Moi j’utilise Lookout pour sa simplicité et sa efficacité.
    Ne pas « rooter » son smartphone
    Crypter les données de votre smartphone
    Faire bien attention aux autorisations demandées lors de l’installation d’une application
    Ne télécharger des applications que depuis le Market officiel (Google Play).
    Eviter de se connecter aux réseaux Wi-Fi publics
    Désactiver le Bluetooth lorsque vous n’en avez pas besoin
    Tenir votre système Android à jour et aussi vos applications
    Rester vigilant et prudent sur le net avec les sites warez, les sites pornographiques et les Peer to peer.

    Laisser un Commentaire ou Voir les Commentaires existants

    Clé usb

    Lorsque vous tentez d’ouvrir une clé USB, Windows vous prévient que cette dernière est protégée en écriture ? Impossible d’avoir accès aux fichiers et encore moins d’en effacer le contenu.
    La cause la plus répandue: une erreur d’écriture a modifié des données dans la table des partitions de la clé, ce qui a pour effet de la rendre protégée en écriture.

    Dans ce cas, impossible d’avoir accès à la clé USB, de copier un fichier dessus ou de supprimer un fichier qu’elle contient.

    Pas de problème pourtant, il suffit de passer par le registre de Windows.
    Pour cela, appuyez en même temps sur la touche Windows et R. Dans le champ qui s’affiche, tapez regedit et validez.

    Trouvez la clé suivante: HKEY_LOCAL_MACHINESystemCurrentControlSetControlStorageDevicePolicies.
    Cliquez dessus et regardez dans la colonne de droite et changez la valeur de Writeprotect en 0 .
    Ensuite cliquez sur le bouton OK pour confirmer. Enfin, quittez l’éditeur de la base de registre et redémarrez l’ordinateur.

    Laisser un Commentaire ou Voir les Commentaires existants

    Formater une clé protégée en écriture avec Windows 7, 8 et 10

    Il existe une autre solution qui permet de formater une clé protégée en écriture et qui fonctionne bien sous Windows 7,8 et Windows 10. Cette solution se base sur l’utilitaire Diskpart de Windows.

    Diskpart est un petit utilitaire de ligne de commande qui permet la gestion des disques. Il est intégré à la majorité des Windows : XP, Seven, Win 8 et 10.

    Pour l’utiliser, veuillez suivre les étapes suivantes:

    Lancez d’abord une invite de commande en utilisant les touches Windows et R, en tapant cmd puis en validant par la touche Entrée.

    Tapez ensuite diskpart et validez.

    Tapez list disk pour obtenir la liste des disques présents et cherchez le numéro de la clé USB en vous repérant à sa capacité.

    Sélectionnez la clé en tapant select disk X , ou X est le numéro que vous avez trouvé, et validez.

    Pour supprimer l’attribut de lecture seule, tapez attributes disk clear readonly et validez.

    Enfin, tapez exit et validez pour quitter le programme.

    Laisser un Commentaire ou Voir les Commentaires existants